Après Bac

Etudes pour devenir restaurateur

Quelles études pour être restaurateur

Le restaurateur est la personne qui gère un restaurant, travaillant à son compte ou au compte d’une entreprise en tant que salarié. Ses rôles consistent à garantir la réputation de son établissement et à en assurer la rentabilité. De nombreux diplômes et formations permettent d’appréhender le métier de la restauration. Voici un tour d’horizon…

Etudes pour devenir restaurateur

Pour exercer le métier de restaurateur, plusieurs options s’offrent à vous, avant mêle le baccalauréat. Après le 3ème par exemple, vous pouvez suivre une formation en deux ans, à l’image du CAP cuisine, CAP restaurant… pour ensuite intégrer un BP (Brevet Professionnel) cuisinier ou restaurant. Cependant, ces formations restent limitées, bien qu’elles développent en vous une première expérience dans le domaine. Après avoir décroché le bac, dirigez-vous vers le BTS hôtellerie restauration option art culinaire, art de la table et du service. Il y a aussi l’option mercatique et gestion hôtelière.

Pour aller plus loin, des écoles spécialisées telles que les écoles de commerce et de l’hôtellerie proposent des bachelors professionnels pour exercer le métier du directeur de restaurant. A titre d’exemple, vous avez le bachelor professionnel hôtellerie et tourisme.

Les débouchés

Les opportunités offertes par les programmes qui préparent au métier de la restauration sont légion et variées. De simple commis ou cuisinier, jusqu’au directeur de restaurant, le métier de la restauration peut s’exercer dans divers secteurs comme la restauration rapide, traditionnelle ou collective. Cependant, le poste de restaurateur exige plusieurs années d’expérience professionnelle dans le domaine et des qualités très particulières. Un bon restaurateur est sociable, réactif et polyvalent. Enfin, contrairement à un mécanicien ou un coiffeur, vous n’avez pas forcément besoin d’un titre pour avoir votre établissement de restauration. Mais est-ce à dire que vous n’avez besoin d’aucune compétence particulière ? Non, bien évidemment. Suivre une formation, c’est mettre le professionnalisme dans ses gestes opérationnels, et maximiser ses chances de réussite.

Previous ArticleNext Article

On s’est tous déjà demandé quelles etudes choisir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *