Comment travailler dans le secteur agricole ? | Quelles études
Après Bac+3/4

Quels sont les métiers qui recrutent en alternance dans le secteur agricole ?

secteur agricole

Le domaine agricole attire beaucoup plus des profils techniciens de spécialités différentes. Cependant, ces dernières années ont vu l’émergence de nouvelles formations en apprentissage dans le domaine, suite à l’évolution de l’enseignement supérieur, surtout au niveau des cursus Bac+3/4 et +5.

Domaine agricole : quel métier pour quel diplôme ?

Les diplômes les plus représentés dans Le secteur sont les bacs professionnels et les diplômes supérieurs bac+2 et +3, dans différentes sections d’activité : production végétale ou animale, conduite et gestion d’une exploitation. Cependant, l’évolution du secteur a favorisé la diversification des modèles d’exploitation, si bien que les conseillers techniques et cadres de haut niveau sont de plus en plus demandés.

Face à cette réalité, les écoles d’ingénieurs ont développé, ces dernières années, un panel de formations bac+4/5 accessibles en apprentissage dans les secteurs de l’agronomie, l’agroalimentaire, l’horticulture, de la forêt et du bois… Elles restent ouvertes aux diplômés d’un BTSA, BTS, DUT ou d’un diplômé bac+3 qui souhaitent préparer le diplôme d’ingénieur en alternance. Le principal avantage de ce choix est le taux d’insertion par rapport à la formation classique : 83 % après un bac professionnel, 89 % après un BTSA et supérieur à 90 % pour un ingénieur.

Enfin, au niveau des débouchés, il y a des métiers qui recrutent plus que les autres. C’est le cas, par exemple, des professions liées à la vente et la maintenance du matériel agricole, au métier de tractoriste, de commercial dans le vin, d’éleveur ou encore de conseiller d’entreprise.

Les perspectives d’embauche en alternance

Dans l’enseignement supérieur agricole, les statistiques indiquent plus de 33 000 étudiants apprentis recensés, à ce jour.  Et pour ce qui est des perspectives d’emploi, c’est le domaine de l’agroéquipement qui est le plus prometteur, devant des métiers comme ouvrier agricole ou encore chef d’exploitation dans la production animale qui sont fortement demandés dans certaines régions.

Enfin, sachant qu’un tiers des exploitants s’apprête à partir en retraite, de nombreux places vont se libérer pour les jeunes qui envisagent une carrière dans ce sens. Toutefois, le master agricole reste une belle option pour s’ouvrir directement et rapidement les portes du monde du travail, au lendemain de la formation.

Previous ArticleNext Article

On s’est tous déjà demandé quelles etudes choisir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *