Après Bac, Après Bac+3/4

Réaliser son Master communication en alternance

métier communication

La communication fait partie désormais des secteurs les plus dynamiques en matière d’emploi, en raison du rôle majeur qu’elle joue dans le maintien d’une bonne visibilité pour les entreprises ainsi que le renforcement de leur compétitivité.

Il n’est donc pas étonnant de voir que plusieurs formations y sont dédiées. Parmi ces parcours, nous retrouvons le Master en communication. Qu’est-ce que le Master en communication ? Pourquoi convient-t-il de le faire en alternance ? Quels en sont les débouchés ? Focus !

Qu’est-ce que le Master communication ?

Accessible après un Bac+3, le Master Communication est une formation de niveau bac+5 reconnue par l’Etat. Permettant de valider 120 crédits ECTS, elle permet de former des spécialistes de la communication par des cours théoriques et pratiques. Durant les deux années que dure ce parcours, ils apprennent l’utilisation des différents supports de communication, l’analyse des besoins des clients, etc. Leurs compétences de création sont également dopées à travers des modules pratiques. Une fois diplômés, ils peuvent occuper des fonctions très bien placées sur le plan hiérarchique.

Il s’agit d’une formation complète et parfaite pour les profils passionnés de communication prétendant au statut de cadre dans ce domaine à fort potentiel.

Pourquoi faire un Master en communication en alternance ?

Réaliser un Master en communication en alternance présente plusieurs avantages. Nous vous les détaillons ci-dessous :

#1 Un accompagnement fait par des professionnels

A l’instar des autres formations en alternance, le Master communication en alternance combine enseignement théorique à l’école et mise en pratique au sein d’une entreprise d’accueil. Ce parallélisme entre vie étudiante et vie active permet aux étudiants d’acquérir une connaissance approfondie des exigences du milieu entrepreneurial et d’en maîtriser les rouages. En fréquentant des professionnels plus expérimentés, ils arrivent plus facilement à développer leurs compétences ainsi qu’une certaine maturité professionnelle nécessaire pour l’évolution de leur carrière. Il s’agit également d’avoir une première réelle expérience sur son CV alors qu’ils sont toujours au stade de leur formation. De quoi leur donner une longueur d’avance sur d’autres étudiants qui suivent un cursus classique.

#2 Un financement plus facile des études

Les alternants bénéficient des mêmes avantages que ceux octroyés aux autres collaborateurs de l’entreprise. Parmi eux, nous retrouvons un salaire mensuel dont le montant varie selon le contrat et l’âge. En outre, c’est l’entreprise qui va prendre en charge les frais de formation, un réel avantage pour les étudiants qui ont bien souvent un budget restreint !

#3 Une forte employabilité

Le Master communication en alternance dope considérablement l’employabilité de ses diplômés pour divers motifs. Premièrement, les recruteurs ont tendance à privilégier les profils qui disposent déjà d’une expérience professionnelle à ceux qui n’en ont aucune. De même, pour combler leurs besoins de recrutement, les entreprises puisent très souvent dans le vivier d’alternants qu’elles accueillent. Un choix logique au vu du temps qu’elles ont passé à les former et à les imprégner de leur culture et méthodes.

Quels sont les débouchés d’un Master communication en alternance ?

Le Master communication en alternance offre de multiples débouchés à ses diplômés. Ces derniers peuvent ainsi poursuivre leurs études en optant pour un Mastère Spécialisé Communication dans une école de communication ou intégrer directement la vie active. Ils ont le choix entre un large panel de métiers, parmi lesquels nous pouvons notamment citer :

  • community manager ;
  • chargé d’études en communication ;
  • chargé de projet événementiel ;
  • créateur de contenu ;
  • r web ;
  • directeur artistique ;
  • responsable de la communication ;
  • chargé d’études médias ;
  • media Planner ;
  • webmaster, etc.

Toutes ces fonctions présentent de belles perspectives d’emploi aussi bien en France qu’à l’étranger, surtout quand on sait que la tendance actuelle est à la digitalisation.

Previous Article
On s'est tous déjà demandé quelles etudes choisir ?