Après Bac

Les débouchés des relations internationales

relation-internationale

Les relations internationales désignent les relations multiformes entretenues entre les individus, les organisations privées et les institutions publiques d’États distincts. Au niveau de la formation, les relations internationales sont une sous-spécialisation de la science politique. Les étudiants intéressés par cette discipline peuvent faire un master relation internationale à lyon. Très généraliste, ce cursus permet d’acquérir diverses compétences en sciences politiques et géopolitiques. Il prépare ainsi à un large panel de métiers. Découvrez notre tour d’horizon des métiers des relations internationales.

#1 Analyste

Analyste de stratégie internationale, analyste en intelligence économique ou encore analyste politique européenne… Ces métiers, généralement accessibles après un master au moins, exigent une bonne capacité d’analyse des problématiques de différents ordres (économique, politique, social, financier, etc.). Après avoir analysé la situation, il va mettre en place de recommandations pertinentes et proposer des solutions permettant aux décideurs et autres directeurs d’entreprise de réagir à ces problématiques, voire les anticiper.

#2 Responsable relations internationales

Diplomate, autonome et capable de s’adapter dans des contextes multiculturels, le responsable relations internationales est en mesure de motiver et fédérer ses équipes et les mobiliser autour d’objectifs communs. Sa maîtrise des contextes, des marchés internationaux et des règles de droit de la concurrence lui permettent d’adapter ses stratégies en fonction du pays ciblé. Il s’agit de ce fait d’une fonction stratégique et indispensable pour les entreprises qui souhaitent s’internationaliser.

#3 Conseiller stratégique

En indépendant ou au sein d’un cabinet de conseil, le conseiller stratégique, ou consultant en stratégie, met son expertise et ses connaissances au service des dirigeants de grandes entreprises ou des États. Il identifie les actions à même de permettre à ces derniers d’atteindre leurs objectifs stratégiques. Pour ce faire, il va analyser la situation actuelle, détecter les risques et formuler des préconisations adéquates. 

#4 Analyste géopolitique

Spécialiste d’une zone géographique en particulier, il a une parfaite connaissance des différents problèmes d’ordre politique et sécuritaire la concernant. Son expertise et sa parfaite maîtrise des méthodes analytiques lui permettent de proposer des analyses détaillées de la situation dans cette zone géographique, de quoi aider les politiciens et les hommes d’affaires à avoir une vision plus claire et prendre des décisions pertinentes, que ce soit en matière d’investissement, de relations diplomatiques ou autres.

#5 Journaliste

Le journaliste spécialiste des relations internationales propose ses analyses en forme de billets, articles de presse, interventions sur les plateaux radio et télé, reportages, etc. En bon connaisseur des relations internationales, il peut se spécialiser dans une zone géographique donnée : Moyen-Orient, Chine, Amérique du Nord… Il analyse les événements en les mettant en rapport avec d’autres faits survenant dans différentes régions du monde, pour obtenir une vision globale, neutre et objective.

#6 Responsable communication internationale

Le responsable communication internationale, ou chargé de communication internationale, met au point une stratégie de communication pour promouvoir son entreprise à l’international. Cette stratégie doit être adaptée aux spécificités des marchés ciblés et prendre en considération la dimension interculturelle, ainsi que les besoins et les attentes des consommateurs dans les pays concernés. Il a également pour mission de formuler des conseils et des préconisations à destination de la direction générale, visant à améliorer davantage la communication internationale.

#7 Manager humanitaire

Ce métier humanitaire consiste à déterminer les besoins des populations dans des contextes de crises humanitaires (conflits armés, famine, catastrophes naturelles, etc.). Son objectif consiste à mobiliser les moyens et les outils nécessaires pour venir en aide aux populations sinistrées de la manière la plus efficace et la plus rapide qui soit. Il va ainsi chercher les financements nécessaires, superviser l’organisation des missions humanitaires, mettre en place un plan d’action, etc. Il va également constituer les équipes nécessaires pour mener les opérations sur le terrain.

Previous ArticleNext Article
On s'est tous déjà demandé quelles etudes choisir ?